Tout savoir sur l’alimentation en elevage de volailles

379

La nutrition est un aspect crucial de l’élevage des oiseaux. Ce n’est pas une coïncidence si elle est présentée comme le point le plus important nécessitant le plus de fonds dans la production avicole. En fin de compte, une bonne alimentation des volailles se reflète dans le rendement qui peut être obtenu à partir des volailles et de leurs sous-produits. Quelques questions concernant les rations à offrir sont donc à maîtriser. Il en va de même pour le régime que les oiseaux doivent suivre pour bénéficier d’une nutrition optimale.

Comment nourrir correctement les volailles ?

L’alimentation la plus recommandée pour les poulets doit être 100 % équilibrée, qu’ils soient élevés à l’intérieur ou qu’ils mangent leur nourriture à l’extérieur. Sur https://volaille-info.fr/category/lelevage/elevage-de-volailles/, il est conseillé d’inclure dans les rations alimentaires pour volailles du maïs pour fournir aux oiseaux l’énergie nécessaire, ainsi que du tourteau de soja pour leur apporter une grande quantité de protéines. Il est aussi important que l’alimentation des poules contienne suffisamment de vitamines et de minéraux pour une bonne nutrition.

Lire également : Les animaux dans l'art et la culture : décryptage du symbolisme à travers les époques

Stratégies nutritionnelles pour les poules 

En général, les rations commerciales pour volailles contiennent des antibiotiques pour optimiser la croissance et la santé. Dans certains cas, elles peuvent également inclure des suppléments destinés à inhiber les moisissures et à lutter contre la coccidiose. Quoi qu’il en soit, il est toujours bon de proposer des aliments qui ne contiennent pas de médicaments. Pour ce faire, il suffit de vérifier attentivement sur l’étiquette de l’emballage ce qui est inclus dans ces produits nutritionnels.

Lire également : L'éthique de l'utilisation des animaux dans la recherche scientifique : une réflexion nécessaire

Cependant, les fabricants vendent généralement des aliments pour volailles sous forme de granulés afin que les volailles mangent beaucoup plus. Les volailles s’alimentent par tétées successives tout au long de la journée et viennent fréquemment à la mangeoire pour satisfaire ce besoin. Pour ce faire, elles ont besoin de suffisamment d’énergie. Les aliments en granulés réduisent la quantité d’énergie dont les volailles ont besoin pour leur alimentation quotidienne.

Avantages de l’élevage naturel de volailles

Cependant, de nombreux producteurs de volailles qui utilisent des méthodes d’élevage naturelles, c’est-à-dire des régimes alimentaires basés sur le pâturage, affirment que plus les volailles font de l’exercice quotidiennement, plus la viande de volaille est rentable à des fins commerciales.

Si vous offrez une alimentation fibreuse à vos volailles, il convient de leur administrer un grit (par exemple des coquilles d’huîtres) pour les aider à broyer l’aliment plus grossièrement dans leur gésier. Les oiseaux élevés industriellement n’ont pas besoin de ce type de grit, car leur régime alimentaire est pauvre en fibres. En revanche, les oiseaux élevés en plein air ingèrent également du grit de petite taille.

Rations adaptées aux volailles

Différentes rations sont souvent utilisées, en fonction du stade de production de l’oiseau. Les rations initialement proposées aux poules dans les environnements industriels sont riches en protéines, un élément coûteux de l’alimentation des volailles. En revanche, les rations destinées à la croissance et à la phase finale de la vie des volailles ont tendance à être moins riches en protéines, car ils ont moins besoin de cet élément nutritionnel.

À titre d’exemple, un aliment pour le démarrage a une teneur en protéines d’environ 20 %. Un aliment pour la finition, c’est-à-dire destiné aux poules adultes, ne contient que 18 % de protéines. Les aliments proposés aux poules pondeuses dans les fermes ou les couvoirs ont une teneur en protéines de 16 %.

Les différents types d’aliments pour volailles

Lorsqu’il s’agit de l’alimentation des volailles, il existe plusieurs types d’aliments utilisés en élevage. Le choix de l’aliment dépend généralement du stade de développement de l’oiseau et de ses besoins nutritionnels spécifiques.

On retrouve les aliments complets pour volailles, qui sont formulés pour fournir tous les nutriments essentiels dont les oiseaux ont besoin. Ces aliments contiennent une combinaison équilibrée de protéines, lipides, glucides et vitamines pour assurer une croissance optimale.

Il y a les aliments complémentaires ou supplémentaires. Ce type d’aliment est souvent utilisé en complément des aliments complets afin d’apporter un supplément spécifique à l’oiseau. Par exemple, un aliment complémentaire peut être enrichi en calcium pour favoriser la formation des coquilles d’œufs chez les poules pondeuses.

Dans certains cas, lorsque les oiseaux ont des besoins particuliers ou présentent certains problèmes de santé ou carences nutritionnelles, il faut noter que quel que soit le type d’aliment utilisé, il doit être stocké dans des conditions appropriées pour éviter tout risque de contamination et maintenir sa qualité nutritionnelle. Les éleveurs doivent aussi veiller à ce que les volailles aient accès à une quantité suffisante d’eau potable en permanence, car l’eau joue un rôle essentiel dans leur digestion et leur métabolisme.

L’importance de l’eau dans l’alimentation des volailles

L’eau joue un rôle crucial dans l’alimentation des volailles. Effectivement, elle est essentielle pour de nombreuses fonctions physiologiques et biologiques chez ces animaux à plumes.

L’eau permet une digestion optimale. Les volailles ont besoin d’une quantité suffisante d’eau pour diluer les aliments dans leur système digestif. Cela facilite la décomposition des nutriments et permet une meilleure absorption au niveau intestinal.

L’eau contribue à la régulation thermique des oiseaux. Lorsque les températures sont élevées, les volailles ressentent de la chaleur et doivent réguler leur température corporelle. Elles le font en transpirant par leurs glandes cutanées et en haletant, ce qui entraîne une perte importante d’eau. Il est primordial que les oiseaux aient accès à une eau fraîche en permanence afin de compenser cette perte hydrique.