Le staffordshire Bull terrier est il catégorisé ?

1486

Staffordshire Bulle terrier fait partie des races de chien considérées comme les plus robustes d’Amérique. La carrure et l’apparence de ce molosse font très vite de lui, une des races les plus redoutées. En France, il existe un fichier de catégorisation des chiens, selon leur fonction. Dès lors, beaucoup se demandent la catégorie à laquelle appartient le Staffordshire Bull terrier. Pour savoir si le pitbull est catégorisé, lisez ce guide.

Race de chien Staffordshire Bull terrier non catégorisée

Dans la réglementation française des chiens reconnus comme dangereux figurent de nombreuses races de chien. Plus encore, une catégorisation est établie pour mettre chacune de ces races dans une classe de chien, selon sa fonction. Ainsi, deux principales classes sont à retenir :

A lire en complément : Découvrez les races de chiens et leurs caractéristiques uniques

Avec la férocité et la robustesse du Staffordshire Bull terrier, il serait normal que ce dernier soit catégorisé. Mais, tel n’est pas le cas.

En d’autres termes, le Staffordshire Bull terrier ou pitbull n’apparait dans aucune classe de chiens dans la réglementation. Et si cette race n’apparaît pas dans aucune catégorie (attaque comme défense), c’est bien pour des raisons valables. Dans le classement des chiens (catégorisation), sont insérées, à la fois, les races ayant ou non une origine généalogique fixe. Le Staffordshire Bull terrier ayant une, cette race aurait pu être classée. Mais, c’est sans compter sur le fait que cette race n’affiche aucune spécificité à l’attaque ou à la défense. Néanmoins, il est reconnu comme une race de chien potentiellement dangereuse.

Autres réglementations concernant la race Staffordshire Bull terrier

Dans la mesure où il existe une réglementation pour toute race de chien, le Staffordshire Bull terrier ne déroge pas à la règle. En raison de son absence au classement de 1ère et 2e catégorie de chiens, Staffordshire Bull terrier n’est pas astreint à une obligation de permis de détention (article L211-14 du code rural), ni de déclaration (quoique recommandé).

Contrairement aux races classées en 1ère et 2e catégorie, le Staffordshire Bull terrier ne connait pas trop de restriction. Il lui est permis, par exemple, de circuler dans les lieux publics, sans laisse ni muselière.

Cependant, il serait préférable pour tout tuteur de chien de race Staffordshire Bull terrier, de soumettre ce dernier à un examen comportemental (article L211-13 du code rural). Cet examen est adressé à tout chien mordeur, y compris le Staffordshire Bull terrier (pitbull), car potentiellement dangereux. Seule l’évaluation comportementale qui est imposée par la mairie, permettra de dire si une race comme le Staffordshire Bull terrier est apte à être détenue.

Les caractéristiques du Staffordshire Bull terrier qui peuvent le faire confondre avec d’autres races catégorisées

Même s’il n’est pas catégorisé, le Staffordshire Bull Terrier peut parfois être confondu avec d’autres races de chiens qui sont elles bel et bien classées en 1ère ou 2ème catégorie. Effectivement, son apparence physique ressemble à celle du Pitbull, une race de chien très controversée qui a été impliquée dans des attaques mortelles.

Vous devez souligner que le Staffordshire Bull Terrier possède des caractéristiques propres à sa race. Sa taille est nettement inférieure à celle du Pitbull. Le Staffie ne mesure qu’une quarantaine de centimètres au garrot pour un poids variant entre 10 et 18 kg alors que le Pitbull peut atteindre les 55 cm pour un poids allant jusqu’à plus de 30 kg.

La forme et la couleur des yeux varient aussi selon les races. Les yeux du Staffie peuvent être noirs ou marron foncé alors que ceux du Pitbull ont souvent une couleur claire comme le bleu.

Le poil court et lisse ainsi que la musculature développée sont aussi des traits communs aux deux races, mais cela ne justifie en aucun cas leur confusion systématique. Des conséquences désastreuses peuvent en découler aussi bien pour l’animal que pour son propriétaire.

Les actions à entreprendre pour lutter contre la stigmatisation du Staffordshire Bull terrier et de ses propriétaires

Face à la stigmatisation dont sont victimes les propriétaires de Staffordshire Bull Terrier et leur compagnon canin, des actions doivent être entreprises. Il faut faire preuve de pédagogie. Il faut informer le public sur la race et sensibiliser les gens à la différence entre un Staffie et un Pitbull, par exemple. Les médias ont aussi un rôle primordial dans cette démarche en diffusant des informations justifiées plutôt que des faits divers sensationnalistes qui ne font qu’alimenter une peur irraisonnée.

La responsabilité incombe aussi aux propriétaires de ces chiens pour éviter tout risque d’accident : ils doivent éduquer leurs animaux dès leur plus jeune âge afin qu’ils soient sociables avec leurs congénères ainsi qu’avec les enfants ou encore les personnes âgées. Ils peuvent aussi participer à des clubs canins où ils pourront échanger avec d’autres propriétaires et bénéficier ainsi de conseils avisés.

Il est impératif que les autorités compétentes mettent en place une réglementation juste et cohérente quant au statut du Staffordshire Bull Terrier. La catégorisation n’est pas forcément la solution adéquate, car elle stigmatise injustement l’ensemble d’une population liée à cette race, alors même que le caractère violent n’est souvent imputable qu’à quelques individus maltraités ou non-éduqués.

Chacun peut agir contre cette discrimination en dénonçant toute forme de préjugé concernant ces chiens auprès des associations spécialisées telles que ‘Staffie Rescue France’ ou ‘SOS Staffords’. Tous ensemble, nous pouvons contribuer à changer le regard porté sur cette race et ses propriétaires.